Choucroute du 11 Novembre 2019 à la brasserie Chez Jenny
Notre président Nicolas Gusdorf souhaite la bienvenue aux convives

Choucroute du 11 Novembre 2019 à la brasserie Chez Jenny

La très attendue choucroute du 11 Novembre a eu lieu à la brasserie Chez Jenny le 11 Novembre dernier.

Ce fut un grand succès ! En effet, près de 80 convives se pressaient dans le magnifique salon Spindler à l’invitation du président de l’Association des Alsaciens et Lorrains de Paris, Nicolas Gusdorf.

Parmi les personnalités présentes, citons Eléonore, notre centenaire, toujours en pleine forme, ainsi que Madame Hoca, veuve de notre regretté président, toujours fidèle à nos activités.

En introduction de son allocution, le président souligna qu’il s’agissait de la dernière choucroute organisée chez Jenny. En effet, cette brasserie historique (voir encadré ci-dessous en bas de page sous les photos) a été vendue et va devenir un « bouillon ».

Après avoir brossé un rapide tour d’horizon des projets en cours de gestation au sein de notre association, notamment une conférence Tomi Ungerer et une visite de l’Assemblée Nationale, il passa la parole aux représentants des Editions du Signe, éditeur alsacien, qui avaient répondu à son invitation de venir animer ce déjeuner. Ces derniers ont présenté aux convives leur maison d’édition dont la production de beaux livres est notamment centrée autour de thèmes historiques. Ils avaient apporté avec eux plusieurs centaines d’exemplaires de leurs ouvrages les plus récents. Les participants trouvèrent là largement de quoi faire plaisir ou se faire plaisir à l’approche des fêtes.

On fit ensuite place à la vedette de la journée, l’excellente choucroute (‘s Sürkrüt en alsacien) accompagnée de ses saucisses, knacks, échine de porc, lard fumé, sans oublier les inévitables pommes vapeur : des saveurs traditionnelles, loin des fantaisies contemporaines, pour le plus grand plaisir de nos papilles.

Les convives s’attardèrent longuement autour des tables rondes dans un climat de convivialité propice aux conversations animées. Une question en particulier était sur toutes les lèvres : quel sort sera réservé aux magnifiques marqueteries de Spindler par le nouveau propriétaire ? La réponse dans quelques semaines …

Enfin, soulignons que cette manifestation n’aurait pas pu avoir lieu sans le dévouement des administratrices et des administrateurs de notre association, ainsi que de leur conjoint, tous bénévoles, qui se sont dépensés sans compter pour que le plaisir des convives soit parfait ! Un grand merci à elles et eux !

Vous saurez tout sur la Choucroute d’Alsace ou ” ‘s Sürkrüt” !

• La Choucroute d’Alsace a obtenu la reconnaissance en Indication Géographique Protégée (I.G.P.) le 3 juillet 2018.
• La mention « Choucroute d’Alsace » ne peut être apposée que sur l’emballage d’une choucroute produite ou travaillée en Alsace.
• Le chou ne doit pas obligatoirement provenir d’Alsace. Pour cela il faudrait bénéficier d’une appellation d’origine protégée (A.O.P.) : dans ce cas, c’est l’origine et le mode de production qui sont protégés.
• Les producteurs alsaciens produisent 70% de la choucroute dégustée en France et près de 20% de celle consommée en Europe.

Photos: Claudine Brom

Chez Jenny

En 1932, Robert Jenny, un traiteur alsacien qui avait créé une winstub lors de l’exposition coloniale de 1931, fonda la brasserie éponyme à deux pas de la place de la République à Paris. Homme de goût, il confia la décoration de son établissement à un artiste alsacien d’exception : Charles Spindler. Le célèbre marqueteur a notamment habillé le grand salon du premier étage, désormais baptisé de son nom, de ses grandes compositions représentant des vues de Strasbourg dominée par des cigognes.

Cette brasserie devint rapidement le rendez-vous de nombreux artistes : Mistinguett, Ray Ventura avant la guerre, puis Michel Galabru, Jean Paul Belmondo, Johnny Hallyday …

Mais, au fil du temps, cette brasserie a connu le sort de très nombreux restaurants parisiens : tout en gardant son nom d’origine, elle est passée de main en main, ou plutôt de groupe en groupe, successivement le groupe Flo, le groupe Frères Blanc, puis le groupe Bertrand, associé au fonds d’investissement de la Caisse des Dépôts et Consignations qui l’a vendue.

Partagez
Fermer le menu